CHAPUT.

Transporté de juin 1848 à Belle-Île-en-Mer (Morbihan), bénéficiant d’une grâce présidentielle, il revint ensuite dans son village du Chassé, commune de Bazelat (Creuse). En décembre 1849, il était surveillé à cause des réunions qu’il animait le soir avec des habitants du village, leur lisant un « journal rouge » envoyé par Martin Nadaud*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28457, notice CHAPUT. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 6 septembre 2017.

SOURCES : Arch. Nat., BB 18 1465 (A 2) — Note de P.-J. Derainne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément