CHARMY Jean, Laurent

Né vers 1805 à Lyon. Ouvrier en soie à Lyon.

Ouvrier en soie, ferrandinier à Lyon Saint-Just, Jean Charmet demeurant 10, rue des Anges, participa aux journées insurrectionnelles d’avril 1834 et fut arrêté le 18 avril. Inculpé au procès, il fut défendu par un avocat commis d’office. Il fut condamné par la Cour des pairs, le 13 août 1835, à la surveillance à vie et à cinq ans de détention qu’il subit dans la citadelle de Doullens à partir de janvier 1836. L’amnistie du 8 mai 1837 le remit en liberté.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28502, notice CHARMY Jean, Laurent , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 24 août 2017.

SOURCES : Arch. Dép. Somme, Série Y 15. — Cour des pairs, Affaire du mois d’avril 1834. Rapport fait à la Cour des pairs par M. Girod (de l’Ain), Imprimerie royale, Paris, 1834-1836. — Tableau synoptique des accusés d’avril jugés par la cour des pairs établi par Marc Caussidière, Lyon, imprimerie de Boursy fils, 1837, Arch. Nat. BB 30/294, Bibl. Nat. in-4° Lb 51/24984. — Cour des pairs. Procès politiques, 1830-1835, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1983 CC 565 d 3 n° 495. — Notes de R. Shapira et J.-C. Vimont.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément