CHARPENTIER François

Ouvrier — probablement du textile — à Reims (Marne), condamné le 20 mai 1789 aux galères à perpétuité, ainsi qu’un autre manifestant, pour avoir pris part à une émeute, le 11 mars 1789, au cours de laquelle les manifestants avaient voulu se faire livrer les stocks de grains contenus dans les greniers des couvents et avaient résisté aux troupes amenées de Laon pour rétablir l’ordre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28513, notice CHARPENTIER François , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Gustave Laurent, « Un Conventionnel ouvrier J.-B. Armonville », dans Annales historiques de la Révolution française, 1924.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément