CHAUMETTE Pierre, Gaspard, dit Anaxagoras Chaumette

Né à Nevers (Nièvre) le 24 mai 1763, guillotiné à Paris le 13 avril 1794 (24 germinal an II). Journaliste démocrate. Procureur-général-syndic de la Commune de Paris.

Il avait été marin et étudiait la médecine à Paris en 1789. Il entra en 1790 au journal Les Révolutions de Paris, et participa, avec les Cordeliers, au mouvement en faveur de la déchéance de Louis XVI, qui aboutit, le 17 juillet 1791, à la fusillade du Champ de Mars. Il entra dans l’administration municipale parisienne pour ne plus cesser de lui appartenir, quand il fut nommé par la section du Théâtre-Français membre de la Commune insurrectionnelle du 10 août 1792.
Sur le plan social, son œuvre d’administrateur de Paris n’est pas indifférente : elle a tendu à rendre moins misérable la condition des pauvres et des faibles. Chaumette fit triompher le principe de l’attribution de lits individuels dans les hôpitaux. Il décida la suppression du fouet dans les écoles. Il voulut une égalisation des rites funéraires pour tous, riches et pauvres.
Sur le plan politique, il fut l’ennemi de la Gironde, et, à la fin de 1793, l’agent actif de la déchristianisation dans Paris. Et lui-même adopta un prénom « païen ».
Chaumette cherchait à avoir des points d’appui dans le mouvement sectionnaire parisien. Il ne s’associa pas à la tentative des Cordeliers de dresser en une nouvelle journée les masses sectionnaires contre le Comité de Salut public, ce qui fut la tentative des « hébertistes ». Il périt néanmoins avec eux. On peut penser que son souvenir demeura cher à des petits groupes de républicains et d’hommes du peuple parisiens.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28581, notice CHAUMETTE Pierre, Gaspard, dit Anaxagoras Chaumette , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Dr Robinet, Dictionnaire de la Révolution. — A. Aulard, notice de la Grande Encyclopédie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément