CHAUVE

Ouvrier serrurier à Paris, condamné en septembre 1840 à trois mois de prison, en même temps que deux autres camarades, pour avoir animé une coalition ayant pour but d’imposer au patron, par un arrêt concerté du travail ou sous la menace, une augmentation de leurs salaires.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28590, notice CHAUVE , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 28 octobre 1840.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément