CHAUVIN François

Né vers 1792, ouvrier chapelier, insurgé des 5 et 6 juin 1832.

François Chauvin fut accusé d’avoir jeté des tuiles sur les forces de l’ordre, d’une croisée de la rue du Poirier, au cours de l’insurrection des 5 et 6 juin 1832. Il aurait été soutenu dans cette action par les encouragements de l’ouvrier boutonnier Louis Delger, dit Moulin et de la fille Louise Giroux, culottière. À cette époque, il habitait rue de l’Arbre Sec. Il fut condamné le 11 août 1832 à 13 mois de prison, qu’il alla passer à Poissy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28610, notice CHAUVIN François , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 30 janvier 2020.

SOURCES : Arch. Nat, BB18/1330, CC/597. — Bibl. Hist. de la Ville de Paris, manuscrit 1213. — Note de T. Bouchet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément