CHEVALIER Jean-François.

Arrêté avec les insurgés de 1848, provenant du ponton « La Guerrière », Constant Bouillon mourut à l’Hôpital maritime de Brest (Finistère) le 12 décembre 1848. Voir Andrieux Louis*, Bouillon Constant*, Eymonot Antoine*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28679, notice CHEVALIER Jean-François. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Notes collectives de G. M. Thomas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément