CHEVALIER Marie-Anne, dite Anna ou Annette.

Née en 1807, Anna Chevalier était la sœur de Michel Chevalier*. Elle fréquentait régulièrement les lieux saint-simoniens, mais, les épisodes de sa vie un peu agitée divergent suivant les sources. Il semble qu’elle ait eu des liaisons avec plusieurs apôtres. Maîtresse de Stéphane Flachat* avant la retraite de Ménilmontant, en juin 1832, ce qui était notoire puisque dans certaines sources elle est appelée Annette Flachat, elle se serait laissée séduire par Henri Cavel* et par Gustave de Bouffard*, avec qui elle était déjà liée avant Ménilmontant. Le résultat fut que, démoralisé par l’infidélité de son amie, Flachat, interrompant sa participation à la retraite le 4 juin, prit ses distances avec le saint-simonisme militant, que le scandale provoqué à Ménilmontant par l’attitude de Cavel obligea Enfantin à prononcer son exclusion et enfin que, le vœu de célibat y étant exigé par Enfantin, Bouffard dut sortir de Ménilmontant pour épouser cette jeune femme si convoitée (1832)...
Veuvre de Bouffard en août 1833, elle épousa en seconde noce un autre apôtre, Jacques Rességuier*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28682, notice CHEVALIER Marie-Anne, dite Anna ou Annette. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Bibl. Arsenal, Fonds Enfantin, mss divers. — Amour à tous, n° 9, 29 septembre 1832. — Henry-René d’Allemagne, Les Saint-Simoniens 1827-1837, Paris, Gründ, 1930, in-4°. — Notes de J. Risacher et Ph. Régnier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément