CHEVIGNY Jean-Baptiste

Né le 6 juillet 1818 à Autun (Saône-et-Loire). Tailleur d’habits à Autun. Il avait fait des études à la maîtrise de la cathédrale d’Autun. Il aimait à prendre fréquemment la parole et se posait en orateur. Meneur du parti démagogique, il propageait des listes de souscription aux plus mauvais journaux. Il était vice-président du club démocratique dans les premiers temps de la République.
Très influent sur la classe ouvrière, il a envoyé les 4 et 5 décembre 1851 des émissaires dans les campagnes pour soulever les populations — sans succès d’ailleurs.
Il était en fuite lorsqu’il fut condamné à la déportation (Algérie plus) par la Commission mixte de Saône-et-Loire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28696, notice CHEVIGNY Jean-Baptiste , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/400. — Arch. Dép. Saône-et-Loire, série U. — Notes de A. Jeannet et P. Lévêque.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément