CHEYNET Louis [CHEYNET Louis, Alphonse, Joseph]

Né le 25 août 1809 à Montélimar (Drôme), mort à Aubenas (Ardèche) le 14 janvier 1879. Maître imprimeur à Aubenas, républicain.

Né à Montélimar (Drôme), le père de Louis Cheynet était propriétaire. Louis Cheynet a fait son apprentissage chez l’imprimeur Gonin à Saint-Etienne.
En 1843 il obtint son brevet d’imprimeur en lettres ce qui lui permit de s’installer à son compte à Aubenas. En 1849, il imprimait en 1849 une série de journaux démocratiques de l’Ardèche : L’Ardèche politique, Le Démocrate ardéchois que dirigeait Mazon (de Largentière), Le Républicain de l’Ardèche pour Taupenas maire démocrate d’Aubenas, L’Éclaireur de l’Ardèche de l’avocat Demole (d’Aubenas).
Le parquet engagea des poursuites contre Cheynet, en 1849, sous prétexte que les quatre feuilles précitées n’en formaient qu’une en réalité. La fréquence de la parution d’une feuille unique au lieu des quatre à parution alternée aurait entraîné le dépôt d’un cautionnement. Pour avoir fraudé la loi de 1848 sur le cautionnement, Cheynet fut frappé de l’énorme amende de 10 000 francs. Il partit pour Genève, mais revint bientôt soutenir d’autres procès. En 1850, il fut condamné par la cour d’appel de Nîmes à six mois de prison et 1 000 f d’amende pour l’établissement d’une presse clandestine, publiant un journal sans cautionnement.
Louis Cheney fut détenu un certain temps après le coup d’État du 2 décembre 1851, et son imprimerie placée sous scellés.
En 1857, sur l’acte de décès d’un de ses enfants, il se qualifiait d’imprimeur. Il aurait donc repris l’exercice de son métier avant cette date. En 1864, il obtint des autorités un brevet d’imprimeur lithographe à Aubenas.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28705, notice CHEYNET Louis [CHEYNET Louis, Alphonse, Joseph], version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 18 octobre 2017.

SOURCE : F18 1852 Arch. Nat. ; - Dictionnaire des imprimeurs lithographes, Ecole nationale des chartes [en ligne] ; - Élie Reynier, La Seconde République dans l’Ardèche, p. 37 à 129, passim.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément