CHOFFEL ou CHAUFFEL ou SCHOFFEL

Ouvrier à l’arsenal de Toulon (Var). Il fut renvoyé à la fin de juillet 1848. Il figurait sur une liste de candidats aux élections législatives de mai 1849, formée, semble-t-il, par une dissidence des groupes démocrates socialistes attribuée, à tort ou à raison, aux communistes icariens. Il n’obtint qu’un nombre infime de voix. Voir Jouvenal G.* et Thouron*. En mars 1849, on avait signalé qu’il était en relations avec les communistes de Belgentier. Voir Lafont Jean* En janvier 1850, on le retrouve comme diffuseur de la presse proudhonienne et, en juillet 1851, Paris le dénonce au préfet du Var comme adhérent de la « Propagande démocratique et sociale ». Voir Collée Abraham*,

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28724, notice CHOFFEL ou CHAUFFEL ou SCHOFFEL , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Var, IV M 17 ; Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 12 U 2 et 12 U 3. — Collection de journaux : Le Toulonnais, Le Démocrate du Var.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément