CHOLLET

Artisan médailleur en plâtre à Lyon.

Artisan médailleur en plâtre à Lyon en 1826. Poursuivi pour avoir reproduit et mis en vente dans les milieux populaires des effigies de Napoléon. L’enquête établit qu’il ne faisait pas à proprement parler de la propagande bonapartiste, mais qu’il « encourageait les travailleurs à se grouper pour améliorer leur sort ». Aucun délit précis ne pouvant lui être imputé, puisque les propos en question étaient tenus dans son échoppe devant moins de vingt personnes, et considérant que « désormais le nom et l’effigie de Bonaparte appartiennent à l’histoire », le tribunal l’acquitta.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28733, notice CHOLLET, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 26 octobre 2010.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1142.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément