CHOMEL Camille.

Né vers 1804 à Cluny (Saône-et-Loire). Propriétaire à Cluny. Il était l’un des signataires de la circulaire du groupe fouriériste de la ville invitant à un congrès phalanstérien en 1840. Il fut l’un des fondateurs du club de la Folle Chetaille à Cluny, agréé par le maire le 23 mai 1849.
La Commission mixte de Saône-et-Loire le considéra comme « un des chefs de l’insurrection » de Cluny et le condamna à la déportation (Algérie plus). Il avait « fait marcher sur le télégraphe » (c’est-à-dire sur la station du télégraphe optique situé à Château, près de Cluny), et « envoyé des émissaires pour soulever la population des campagnes ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28740, notice CHOMEL Camille. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/400.— Arch. Dép. de Saône-et-Loire, série U. — Note de A. Jeannet et P. Lévêque.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément