CHRÉTIEN Louise, veuve Rosay.

Accusée d’avoir organisé un rassemblement et proféré des cris séditieux hostiles au gouvernement royal, Louise Chrétien fut condamnée par la cour d’assises de la Manche, le 11 décembre 1815, à cinq années de bannissement. Elle fut écrouée dans la chartreuse de Pierre-Chatel, dans l’Ain, le premier novembre 1817.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28763, notice CHRÉTIEN Louise, veuve Rosay. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Nat. F 16 832. — Note de J.-C. Vimont.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément