CISSET Jean-Baptiste

Originaire de Lot-et-Garonne, d’où il avait été expulsé en 1851. Cordonnier domicilié à Bordeaux, rue Carpenteyre, sous l’Empire, il appartenait alors à une société secrète « susceptible de pervertir les ouvriers dans les ateliers où il travaille. » Il était catalogué comme « auxiliaire du parti démagogique », et surveillé par la police. Voir Masse Alexandre*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28780, notice CISSET Jean-Baptiste , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Gironde, série M. Police générale. Hommes dangereux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément