CLOSMADEUC Benoist

Avoué à Redon (Ille-et-Vilaine) ; impliqué dans l’affaire de la Fraternelle, société secrète d’inspiration socialiste.

Avoué à Redon (Ille-et-Vilaine). Il fut, en 1851, impliqué dans l’affaire de la Fraternelle, société secrète d’inspiration socialiste. Le 13 mai il avait pris contact avec l’émissaire parisien de la Fraternelle, Benjamin Tilleul, qui était chargé de visiter les affiliés de Bretagne. Il fut condamné à 3 ans de prison et 1 000 francs d’amende de même qu’ André Louis Augustin Marchais*, entrepreneur d’éclairage ; Alexandre Vignard, mécanicien ; Lucas et Chauvin, en fuite. Voir Closmadeuc Fidèle*, Laugée*, Laugée aîné*, Piquel*, Tilleul Benjamin*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28847, notice CLOSMADEUC Benoist, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 17 mai 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/391, P. 40. – Gazette des Tribunaux, 2 à 8 mars 1854.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément