COLINET Jean-Baptiste

Né en 1807. Officier de santé à Tagnon (Ardennes). Démocrate-socialiste « vigilant », selon ses partisans, « exalté », selon ses adversaires. Il était très favorable à la classe ouvrière, mais qualifiait d’aristocrates les cultivateurs et les artisans de sa clientèle.
En 1850, il fit activement circuler la pétition contre le projet de restriction du droit de suffrage. De très nombreuses signatures furent ainsi collectées par lui, ou à sa demande, à Perthes, au Châtelet-sur-Retourne, à Tagnon, à Avançon, à L’Écaille. Malgré le vote du 31 mai, Colinet se réjouissait de ce succès local et annonçait le réveil de l’opinion, quand il apprit que les listes envoyées par lui à Paris à l’ancien constituant Poupart avaient été interceptées à la poste. Il accusa dans Le Propagateur républicain le maire de Tagnon d’être l’auteur de cette vilenie, montrant que le résultat obtenu par la pétition était de mauvais augure pour le personnage. Le maire le fit alors comparaître devant les assises, le 28 octobre 1850. Voir Huart Jules*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28917, notice COLINET Jean-Baptiste, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Ardennes, 1 U 1017. — Le Propagateur républicain.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément