COLLE ou COLLEY Louis

Ouvrier peintre en bâtiment, né vers 1815. Il fut condamné le 13 juillet 1831 à trois mois de prison pour avoir jeté d’un cinquième étage des pains de blanc d’Espagne sur des gardes nationaux à cheval qui venaient réprimer les rassemblements formés dans la rue Saint-Denis. Il purgea sa peine à la prison de La Force. On ne sait si sa demande de grâce pour les six dernières semaines de son incarcération fut acceptée. Il y déclarait son "désespoir par l’idée de se voir confondu dans la classe des pertubateurs de l’ordre public".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28922, notice COLLE ou COLLEY Louis , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24 100 à 115. — Note de P.-J. Derainne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément