COLOMBAT

Sellier carrossier à Roanne (Loire). Il fit l’objet d’une surveillance politique, pour avoir été condamné en 1852, et d’une inscription sur la liste dressée en 1858, en exécution de la loi de sûreté générale. Voir Dorizon*, Pérard*, Virollet*, Vital*, et aussi Agnès François*, Bérard Jean-Baptiste*, Berthéas Jean, Joseph*, Bory Jean*, Cordier Adolphe*, Flachon Ét.*, Conon-Saint-Fresne*, Martinier Pierre*, Maucoronel V.*, Meunier Jean-Baptiste*, Mourgues Antoine*, Teyssier Jean*, Tranchant François*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28951, notice COLOMBAT , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Loire, 1 M 9/163.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément