COMBES Louis [COMBES Hippolyte, Louis]

Né et mort à Castres, 1809-1873, frère cadet d’Anacharsis Combes*, lui aussi élève de Sorèze de 1824 à 1827, il compta également parmi les membres de l’" Église » saint-simonienne du Midi. Reçu docteur en médecine en 1832, Louis Combes, agrégé à la Faculté de Montpellier en 1839, fut nommé professeur d’Hygiène et de Médecine légale à l’École de médecine de Toulouse en 1840. Il fut candidat aux élections législatives de mai 1848 dans le Tarn. Il a publié divers ouvrages d’hygiène et de médecine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28976, notice COMBES Louis [COMBES Hippolyte, Louis], version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : D’après Pierre Chabbert, « Notes sur quelques saint-simoniens tarnais. À propos du Dictionnaire biographique du Mouvement français », Bulletin de la Société des Sciences, des Arts et des Belles-Lettres du Tarn, 1969-1970, n° 25-29, p. 199.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément