COMTOIS (surnom faisant partie d’un nom compagnonnique) <£92>

Compagnon charron, évidemment compagnon du Devoir du Tour de France, poursuivi comme chef d’une coalition de travailleurs de diverses professions à Meudon (Seine-et-Oise) en 1840. Ils demandaient la limitation de la journée de travail à dix heures, le paiement à tarif double des heures supplémentaires et l’abolition du marchandage sur les chantiers. Le mouvement, engagé, semble-t-il, à l’instigation d’autres travailleurs venus de Paris, avait touché 19 tailleurs de pierre, 12 charrons et autant de serruriers. Voir Moustache*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29003, notice COMTOIS (surnom faisant partie d'un nom compagnonnique) <£92>, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément