CONDUZORGUE-LAIROLLE Paul

Né en 1797 à Quissac (Gard) ; notaire à Sauve (Gard) ; acteur de l’insurrection de décembre 1851.

La famille protestante Lairolle arriva à Nice en 1865 : Jacques Daniel Nestor Conduzorgues (de) Lairolle (1808-1899), son père avait fait des études de théologiue protestante à Strasbourg et était sans doute pasteur ; Ernest Lairolle ; Jacques Dumas Lairolle ; famille qui a marqué à divers points de vue le paysage politique niçois.

Protestant, notaire, Paul Conduzoegee-Lairolle fut maire de Sauve de 1830 à 1837 et, pendant une épidémie de choléra, il se dévoua au péril de sa vie. Ayant vendu son étude à son frère, il se retira à Quissac dont il devint le maire, en 1848. D’opinions très démocratiques, il fut affilié sous la Seconde République à la société secrète de sa commune. Lors de l’insurrection de décembre 1851, il se mit en rapport avec le Comité révolutionnaire de Nîmes et prit la tête de l’insurrection. En 1852, la Commission mixte se contenta de l’interner à Béziers (Hérault), mais il fut maintenu sur la liste des « hommes dangereux ». Voir Fermaud Émile *

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29006, notice CONDUZORGUE-LAIROLLE Paul, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 3 octobre 2017.

SOURCE : Arch. Dép. Gard, série M 6. — Arch. Nat. BB/22/131-189 Insurrection de décembre 1851 : grâces accordées aux individus condamnés par les commissions mixtes pour participation à l’insurrection, à des sociétés secrètes ou pour propagande socialiste ; BB/22/172/1 grâces du : 26/4/1854 pour l’insurrection de décembre 1851. — Notes de Myriam A. Orban.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément