COPENS ou COPPENS.

Copens fut l’un des dirigeants de la Société des Droits de l’Homme de Beaune (Côte-d’Or) qui débuta avec 80 adhérents et aboutit rapidement à 150. Ils étaient pour la plupart « des ouvriers, gens perdus de dettes..., mais actifs, intelligents et capables d’affronter le péril ». Copens fut aussi défenseur des accusés d’avril (Beaune)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29041, notice COPENS ou COPPENS. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Nat. CC 319 d 4 l. 6 (lettre du procureur de Beaune). — Gabriel Perreux, Au temps des sociétés secrètes. La propagande républicaine au début de la monarchie de Juillet, Paris, Hachette, 1931. — Gazette des Tribunaux, 18 avril 1835. — Note de Jean Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément