COPIN

Perruquier, soit à Candes (arrondissement de Chinon, Indre-et-Loire), soit à Montsoreau (arrondissement de Saumur, Maine-et-Loire). Membre de la Marianne, société secrète « anarchiste » de la région en 1855, avec Babin, Berthelot G., Cordé E., Crosson P., Fourreau, Montarnault, Trumeau P.
Il fut arrêté le 27 août 1855. Voir également Fanau Charles*, Goujon Jean*, Martel François*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29042, notice COPIN, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 30/413, P. 1148.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément