COQUEREL Athanase, Laurent, Charles

Né le 27 août 1795. Pasteur protestant. Il fut élu dans la Seine à l’Assemblée constituante en 1848, au 31e rang avec 109 934 voix. Il aimait proclamer que « les différences individuelles sont nécessaires à la destinée commune », formule qui porte l’empreinte de Fourier. Dans sa profession de foi aux électeurs de la Seine, en avril 1848, il affirmait que l’organisation du travail était le moyen de « ne faire descendre personne, mais [de] faire monter tout le monde ». Il réclamait dans chaque département la constitution d’associations en vue de garantir les travailleurs contre la maladie, le chômage et les accidents.
Il fut réélu en 1849, à la Législative, où il vota pour le rétablissement par la force du pouvoir temporel des papes, ce que des révolutionnaires comme Lefrançais Gustave ne lui pardonnaient pas.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29053, notice COQUEREL Athanase, Laurent, Charles, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. PPo., A a/428. — Henri Moysset : « L’idée d’organisation du travail, dans les professions de foi des candidats à l’Assemblée constituante de 1848 », La Révolution de 1848, t. III, n° 13, mars-avril 1906.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément