CORBET Louis, Charles, Joseph

Né à Paris, tourneur sur ivoire.

Tourneur sur ivoire, demeurant, 45, boulevard du Montparnasse, à Paris. Il fut l’objet d’une perquisition, le 19 août 1850, en liaison avec l’instruction ouverte contre les affiliés de la société secrète « la Némésis ».
En 1852, il fut inculpé dans le complot de la Reine Blanche. La justice le dépeignait comme « un vrai » socialiste. Il fut condamné, le 19 septembre 1852, et accueillit le jugement au cri de « Vive la République ! » Voir Durand Bernard*, Roberge Eugène* Il fut condamné à 3 ans de prison et 500 francs d’amende.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29063, notice CORBET Louis, Charles, Joseph, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 13 novembre 2016.

SOURCES : Arch. PPo., fichier alphabétique. — I. Tchernoff, Le Parti républicain au coup d’État et sous le Second Empire. – Gazette des Tribunaux, 19 septembre 1852.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément