CORDIER Joseph, dit Daudin

Né le 14 février 1812 à Clamecy (Nièvre)  ; porte-faix  ; insurgé de 1851.

Fils de Jacques Cordier et Marie Poulain, il fut condamné en février 1852 à la déportation simple suite à participation à l’insurrection de 1851 à Clamecy. Cette peine fut commuée le 14 février 1853 en quinze ans de travaux forcés. Transporté en Guyane à bord de l’Allier en avril 1853, il fut d’abord interné sur l’Îlet la Mère avant d’être transféré à l’Île Saint Joseph le 25 août 1853. Il mourut en déportation à Cayenne le 10 août 1856. Voir Jean Baptiste Thomas Aubert, Alexandre Guerbet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29075, notice CORDIER Joseph, dit Daudin, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 février 2020.

SOURCES : Arch. Mun. Clamecy (Nièvre), État civil. — Note de B. de Gauléjac. — Archives Nationales d’Outre-Mer, Base de données des dossiers individuels de condamnés au bagne, Joseph Cordier — Notes de Valentine Dumas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément