CORNU Jean, Bertrand

Par Pierre Levêque

Né en 1808 à Chenove (Côte-d’Or). Il fut d’abord instituteur à Fénay, puis à Gevrey. Devenu en 1848 régisseur d’exploitation forestière, puis en 1849 entrepreneur de travaux publics à Dijon, c’était, selon le procureur général Duval, un « ardent propagandiste des doctrines socialistes ; il agissait notamment sur les ouvriers qu’il employait ». Le 4 décembre au matin, il a fait partie du rassemblement des démocrates à la Montagne de Chenove, et leur a déclaré « que le président de la République était déchu de toutes ses fonctions, que l’autorité appartenait au peuple, qu’il fallait aller la reprendre à Dijon ». Mais une forte reconnaissance militaire a fait échouer ce projet.
Cornu fut condamné pour tous ces faits à la déportation (Algérie plus) par la Commission mixte de la Côte-d’Or.
Voir Lambert Jean-Baptiste*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29097, notice CORNU Jean, Bertrand par Pierre Levêque, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

Par Pierre Levêque

SOURCE : Arch. Nat., BB 30/400.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément