COSTALLAT Arnaud

Né le 27 mars 1801 à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), mort à Bagnères-de-Bigorre le 11 septembre 1871. Il était le fils d’un industriel et il étudia la médecine à Paris. Il fut reçu docteur en médecine et exerça à Paris. Positiviste et disciple de Littré, il avait participé aux émeutes de la monarchie de Juillet.
Revenu à Bagnères-de-Bigorre en 1842, il s’unit à Vignerte*, Soubies* et à quelques autres pour organiser l’opposition républicaine. Il fut candidat aux élections à la Constituante du 23 avril 1848. Dans sa profession de foi, on lisait : « Je n’ai pas attendu les journées de Février pour rougir de l’état d’abaissement et de dépendance où un petit nombre de privilégiés a tenu l’immense majorité des Français, et pour étudier la grande question du moment : l’émancipation du travail. Ce que les régimes antérieurs n’ont même pas eu la pensée d’entreprendre, faute d’entrailles, nous devons aujourd’hui le faire au plus tôt... »
Il ne fut pas élu, mais put entrer au conseil municipal de Bagnères-de-Bigorre. Il fut un des créateurs de l’Observatoire du Pic-du-Midi-de-Bigorre. Avant de mourir, il fit remise de leurs créances à tous ses débiteurs et fit, à ses fermiers, des dons en rapport avec leurs années de service. Il exigea des obsèques civiles et l’inhumation dans la fosse commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29121, notice COSTALLAT Arnaud , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 10 janvier 2018.

SOURCES : Collection du journal La Sentinelle du Peuple (en particulier le n° du 30 mars 1848 qui se trouve à la Bibl. Mun. de Tarbes). — De Cardaillac, Fernand François Soubies (1803-1869), Paris, 1911, in-8°, 139, pp. (Bibl. Mun. de Tarbes, cote 3098).

ICONOGRAPHIE : Portrait dans l’ouvrage ci-dessus, p. 75.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément