COSTANT Jules

Manouvrier. Né en 1830 à Saint-Dizier (Haute-Marne). Ce fut l’un des émeutiers les plus violents, lors du sac des locaux de l’octroi de Saint-Dizier, qui eut lieu le 11 mars 1848, à l’issue d’une manifestation organisée par la garde nationale pour réclamer l’abolition de l’impôt sur les boissons.
Costant aurait acculé dans un coin de son bureau le receveur de l’octroi et l’aurait épouvanté en agitant un grand sabre au-dessus de sa tête.
Traduit en mai, devant la cour d’assises de la Haute-Marne, Costant fut condamné à cinq ans de réclusion. Voir Foucault Henri*, Harat-Millot François*, Marchand Claude*, Rieul Charles*, et Saupique-Dufays Claude*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29122, notice COSTANT Jules, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : L’Écho du Peuple, journal de Chaumont, n° du 10 mai 1848. — Marcel Henriot, « La Révolution de 1848 en Haute-Marne », dans les Cahiers haut-marnais, n° 11, mars 1948.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément