COTTENEST Victor Prosper

Né le 19 octobre 1801 à Laon (Aisne), maître imprimeur à Saint-Quentin.

Né en 1801, après avoir fréquenté le collège de Laon de 1811 à 1817, Victor Cottenest fit son apprenissage d’imprimeur chez Barbier Soissons. Son maître l’employa ensuite comme prote.

Il fut par la suite chef de bureau à la préfecture de l’Aisne ainsi que membre de la Garde nationale.

Il s’installa à compte en 1823 lorsqu’il obtint son brevet d’imprimeur ; il obtint son brevet de libraire en 1832. Dès 1827, il est soupçonné par la police d’être du parti libéral.

Il devient imprimeur gérant du journal Le Guetteur, à Saint-Quentin (Aisne), peut-être dès 1831. « Il a subi trois condamnations : d’abord, pour n’avoir pas suspendu sa publication au moment de la retraite d’un rédacteur avec lequel il avait cessé de s’entendre, ensuite, pour n’avoir pas consigné l’amende encourue dans le délai de trois jours. » En fait, il n’était, sans doute, condamné que pour avoir imprimé Le Guetteur qui fut supprimé le 8 mai 1858, par arrêt de la cour d’Amiens, parce que, dit le préfet, « il excitait la classe ouvrière contre l’ordre de choses établi ». Le journal est remplacé par Le Glaneur.
_
Il arrêta son activité vers 1868.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29142, notice COTTENEST Victor Prosper, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 31 juillet 2016.

SOURCE : Arch. Dép. Aisne : Rapport du sous-préfet de Saint-Quentin au préfet de l’Aisne du 6 janvier 1859 pour le 4e trimestre 1858 et rapport au ministre de l’Intérieur du 10 juillet 1858 pour le 2e trimestre de cette année. - Dictionnaire des imprimeurs lithographes, Ecole nationale des chartes [en ligne].

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément