COUDER Jean

Né dans le Cantal, sans doute à Massiac, porteur d’eau à Paris sous la monarchie de Juillet, arrêté les armes à la main pendant l’insurrection, le 13 avril 1834, pour avoir fait feu sur la troupe ; relâché « par erreur » le 14, il fut arrêté de nouveau six jours plus tard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29153, notice COUDER Jean , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. PPo., A a/422.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément