COULOM Jean-Baptiste

Né le 21 juillet 1823 à Saint-Macaire (Gironde). Membre d’une société secrète qui était presque sûrement la Militante. Selon la police, il était lié avec Nestier, le « directeur » du « Comité bourgeois » de Bordeaux, également avec des émissaires de Paris qui l’auraient désigné par des périphrases telles que « le bel homme » ou « l’homme à la longue barbe », et s’occupait d’entretenir l’exaltation politique chez un certain nombre d’ouvriers. Voir Barrier*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29180, notice COULOM Jean-Baptiste, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Gironde, série M., Police générale. Hommes dangereux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément