COYE

Né vers 1816, il habitait, en 1851, Raphèle-lès-Arles (aujourd’hui quartier d’Arles, Bouches-du-Rhône). Tailleur d’habits à Arles en 1853. Sa maison était un lieu de réunion des socialistes de la Crau. Ancien président de la Société de la Montagne, ambitieux et entreprenant, il était considéré, en 1853, dans l’arrondissement d’Arles, comme un individu dangereux pour ses opinions démocratiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29257, notice COYE , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/40 et M 6/366.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément