CRÉTIN Théodore, Maximilien

Né en 1797 à Paris ; sculpteur ; combattant de juin 1848.

Il se signala dès l’âge de dix-sept ans, en 1814, comme sergent aux pupilles de la garde impériale. Resté seul de sa compagnie dans le combat que les pupilles soutinrent dans la campagne de Paris, il avait reçu cinq blessures. Médaillé quatre fois, il s’affilia, dès son retour à la vie civile, aux sociétés secrètes. Devenu artiste sculpteur statuaire à Paris, il inventa un procédé mécanique pour la mosaïque d’art qu’il fut le seul à pratiquer en France. En 1848, il adhéra au club des Jacobins de l’hôtel des Ternes, et, le 23 juin, cet ancien caporal de la garde nationale réoccupa le poste de la rue Lafayette avec quelques-uns de ses camarades de la garde nationale qui l’avaient établi en Février, « croyant de son devoir de réunir la partie saine du peuple pour s’opposer aux désordres possibles ». Dans ce but, il patrouilla avec cinq ou six ouvriers à travers le quartier, se trouva à la barricade en construction au coin des rues Lafayette et du Faubourg-Poissonnière et rallia la barricade à la jonction des rues de Chabrol et du Faubourg-Saint-Denis. Il participa au combat de la barricade de la rue de Dunkerque, puis regagna son domicile, rue Lafayette, où il fut arrêté aussitôt, puis relâché. Le 28 juin, il était encore arrêté à plusieurs reprises. Accusé d’avoir dirigé les opérations à la barricade du carrefour Lafayette et d’avoir tiré sur la IIe légion à la barricade de la rue des Abattoirs, il fut condamné à la transportation, mais libéré en décembre 1848 sur diverses hautes recommandations.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29280, notice CRÉTIN Théodore, Maximilien , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 9047.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément