CRETON Étienne

Un des promoteurs, après Aubry, du mouvement en faveur d’une « Association-Restaurant » à Rouen, en mai 1850. Il recevait chez lui, 5, rue du Panneret, toute la journée, ceux qui désiraient prendre connaissance des statuts. Voir Aubry Émile.*, Digard*, Lallior Constant*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29282, notice CRETON Étienne, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : L’Émancipation normande, n° 7 de mai 1850.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément