CRONIER Jean-Baptiste ou CROSNIER Jean-Baptiste

Né vers 1828 à Courdemanche (Sarthe). Ouvrier cordonnier, 35, rue de la Chaussée-d’Antin, à Paris. En 1853, il appartenait au comité révolutionnaire organisé par Raynaud et Biotière, que la police soupçonnait de vouloir assassiner l’empereur et incendier le palais de Saint-Cloud. Cronier fut arrêté le 9 juin 1853. On trouva chez lui des balles, de la poudre, du pétrole. Voir Raynaud André*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29297, notice CRONIER Jean-Baptiste ou CROSNIER Jean-Baptiste , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. PPo., A a/434.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément