CROS Jean

Né en 1814 à Vic-sur-Cère (Cantal) en 1814. Coiffeur, il résidait en 1848 à Marseille (Bouches-du-Rhône) où il était perruquier. Au lendemain de la Révolution de février, il fut le fondateur dans cette même ville du Club de l’Égalité qu’il présida quelques temps.
Accusé d’avoir pris une part active à l’insurrection du 22 juin dans cette même ville, lors de l’attaque du café Puget et des combats de la place aux œufs, il parvint dans un premier temps à quitter la ville.
Arrêté à Toulon le 16 juillet, il fut jugé et condamné à 8 ans de prison.
En 1858, sans doute peu après sa sortie de prison, il fut de nouveau condamné pour fait politique, à l’internement à Toulouse. Il fut gracié en août 1859.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29299, notice CROS Jean, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Cour d’Assises de la Drôme. Procès des accusés de juin de Marseille, Marseille, impr. nationale-association d’ouvriers, 1849. — Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/80. — Note de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément