CROUZILLE

Horloger à Juillac (Corrèze). Correspondant habituel, dans son canton, des comités socialistes de Paris. On le soupçonna, en 1850, d’avoir affiché des placards séditieux dans la commune de Juillac.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29315, notice CROUZILLE, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Breillout, La Révolution de 1848 en Corrèze, p. 61.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément