DARLÈS Louis, Césaire

Né vers 1818 à Yssingeaux (Haute-Loire), y demeurant. Ancien étudiant en médecine, présenté comme « rentier » en 1852. De famille aisée et considérée. Après le coup d’État, il fut accusé de propagande socialiste et d’affiliation aux sociétés secrètes. En fuite en janvier 1852. « Darlès était le chef principal et l’agent le plus actif des socialistes à Yssingeaux. Il correspondait avec les comités de Paris. C’est un homme dangereux. Il convient de l’envoyer en Algérie », estimait le procureur général de Riom en janvier 1852. Voir Béraud Cl.*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29441, notice DARLÈS Louis, Césaire, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 30/396, P. 440, Dossier Riom.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément