DAUPHIN

Ouvrier charpentier. L’un des quatre délégués des ouvriers charpentiers du Havre, de Graville et d’Ingouville, qui demandèrent au commissaire du Gouvernement provisoire, le 14 mars 1848, 3,50 F, pour une journée de dix heures, soit 0,35 F de l’heure, proposèrent, afin de résorber le chômage, de faire faire quotidiennement six ou huit heures à 0 fr 35, par tous les corporants et exigèrent la suppression du marchandage. (Arch. Mun. Le Havre, F 2/14, liasse 8.)
Voir Argaste*, Couray*, Harentz*.
Le maire du Havre l’invitait, le 25 mars, en termes courtois à passer le 28 à sept heures du soir à son cabinet à l’hôtel de ville. Dauphin habitait alors chez Gaste, au Havre, 5, rue Marie-Thérèse.
Dauphin demeurait, en août 1848, rue Hélène prolongée à Graville. Il était alors un des responsables du Comité électoral de Propagande. Voir Gaste A.*, Ledos L. et aussi Heudier*, Maré*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29468, notice DAUPHIN , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 16 novembre 2021.

SOURCES : Arch. Mun. Le Havre, J 2/21, liasse 1. — Ibid., F 2/15, liasse 6.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément