DAVID [Paris, société ouvrière]

Membre de la société secrète républicaine, ouvrière et communisante des Nouvelles Saisons vers 1839.

Lieutenant ou chef de groupe de la société secrète républicaine, ouvrière et communisante des Nouvelles Saisons, vers 1839. S’agit-il du teneur de livres Jules David*, considéré en 1841 comme communiste réformiste dans l’affaire Darmès ? ou de David, l’espion de police démasqué en 1848 ?
Voir Guéret Louis

Il pourrait avoir un lien aussi avec David, imprimeur des milieux républicains et socialistes en 1830, David, menuisier de Saint-Denis condamné pour grève en 1836, le tourneur en cuivre David, qui co-signa en mars un appel « Aux travailleurs du département de la Seine » en 1848, le communard David, commissaire de surveillance administrative des gares de la compagnie de Lyon, et David, membre du Comité de la XIIe légion de la Garde nationale pendant la Commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29501, notice DAVID [Paris, société ouvrière], version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 27 novembre 2022.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément