DECOT Jean-Louis, Eugène

Né à Vaugirard (Seine) le 27 mai 1817. Ouvrier bonnetier à Paris. Après le 15 mai 1848, il travailla activement à réorganiser la Société des Droits de l’Homme en qualité de chef de section. Délégué du Comité démocrate socialiste pour le XIIe arrondissement (ancien), où il demeurait, 10, rue des Noyers, il participa ouvertement au mouvement du 13 juin 1849 et établit sa section en permanence rue Saint-Martin aux abords des Arts et Métiers. Puis il prit l’initiative de la fondation de la société secrète démocratique la Némésis, dont il se retira quelques jours avant l’arrestation des principaux membres. Il fut arrêté en janvier 1852, alors qu’il s’apprêtait à prendre le chemin de fer du Nord pour se réfugier à Bruxelles. Transporté (« Algérie moins »), il bénéficia d’une remise de peine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29581, notice DECOT Jean-Louis, Eugène , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, B 1662.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément