DELACROIX Catherine, Joséphine, dite Dubois.

Née à Mouvaux (Nord) en 1802. Couturière à Paris sous la monarchie de Juillet, elle fut arrêtée, le 18 avril 1834, chez la dame Béreaux, confectionneuse de casquettes, 195, rue Saint-Martin, qui la cachait. On la recherchait pour l’insurrection des jours précédents : elle avait été dénoncée comme ayant paru sur la barricade de la rue Transnonain, armée d’une pique, et même comme ayant exercé un commandement. En août 1836, elle fut déférée à la justice pour association illicite ; la police avait trouvé à son domicile une lettre d’un condamné d’avril 1834, détenu à Clairvaux. Sa dernière arrestation, sous la monarchie de Juillet, fut une arrestation de droit commun curieusement présentée : elle vendait des cerises sur la voie publique le 1er août 1837 lorsqu’un marchand fruitier reconnut son panier de fruits comme appartenant à un confrère ; rien d’autre qu’une brève mention de l’interrogatoire ne subsistant, il est bien difficile de croire sur parole le dénonciateur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29636, notice DELACROIX Catherine, Joséphine, dite Dubois. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. PPo., A a/422.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément