DELAUNAY Victor

Par Jean Risacher

Né vers 1797 à Lisieux (Calvados), mort sans doute en1832. Journaliste et homme de lettres, décoré de Juillet, membre de la Société des Amis du Peuple, demeurant 14, rue Papillon (IIe arr., maintenant IXe), il fut inculpé au procès des Quinze (10-12—janvier 1832) et, après une brillante défense qu’il présenta lui-même, fut acquitté. Arrêté en février 1832 après le complot de la rue des Prouvaires avec N. Lebon*, Kersausie*, Lambert*, pour tenter de les compromettre dans un complot « carlo-républicain », il fut de nouveau arrêté avec d’autres membres de la SAP, le 1er juin 1832, rue Saint-André-des-Arts et y reçut un coup de sabre. Transporté à l’Hôtel-Dieu, il s’en évada. Il aurait été tué sur les barricades du cloître Saint-Merry quelques jours plus tard, le 5 ou le 6 juin. On signale un étudiant de ce nom parmi les plus actifs de l’Association de janvier le 28 juillet 1830, mais ce n’est probablement pas la même personne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29683, notice DELAUNAY Victor par Jean Risacher, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 25 août 2017.

Par Jean Risacher

SOURCES : Procès des Quinze, publié par la Société des Amis du Peuple, Levasseur et Rouanet, 1832. — J.-Cl. Caron, La société des Amis du Peuple (1830-1833), mémoire de maîtrise, sous la direction de Louis Girard, Paris IV, 1978. — Ph. Matthey, Les membres des sociétés secrètes républicaines parisiennes sous la monarchie de Juillet, mémoire de maîtrise sous la direction de Philippe Vigier, Paris X, 1986.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément