DELIGNY Jean-Baptiste, Joseph

Né vers 1809 à Douai (Nord), frère de Charles Deligny. Demeurant 16 rue des Poissonniers à Montmartre (Seine), mécanicien, Jean-Baptiste Deligny fut écroué à La Force pour association illicite et, condamné à 2 mois de prison le 18 mars 1837 en correctionnelle, fut libéré le 10 mai. Demeurant 15 rue Malar (Xe arr., maintenant VIIe), au Gros Caillou, compromis dans l’affaire Darmès* (attentat du 15 octobre 1840), avec son frère, Charles Aymé Deligny, il fut écroué à Sainte-Pélagie, le 5 février 1841 et sortit le lendemain sur ordre du juge Ziangiacomi. Serait-ce lui qui fut président du club du Progrès ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29718, notice DELIGNY Jean-Baptiste, Joseph , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 30 novembre 2022.

SOURCES : Arch. Dép. Paris (Seine), registres d’écrou DY 4/35- 4592, DY 8/22- 4322 et CC 774, n°24). — Cour des pairs. Procès politiques, 1835-1848, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1984, CC 774 n°2 24. — Notes de Jean Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément