DELORME Pierre

Mineur de La Ricamarie (Loire). Gréviste pendant la grande grève de mars-avril 1846. Condamné le 7 mai à un mois de prison, pour coalition, menaces aux non-grévistes, attroupements en bandes tumultueuses, après une prévention de plus d’un mois. Plusieurs mineurs poursuivis étaient frappés de quinze jours à deux mois de prison. Tous solidairement devaient partager les dépens, ce qui permettait, avec la contrainte par corps infligée aux insolvables, de garder longtemps en prison les instigateurs vrais ou présumés de la grève. Voir Lacroix P..

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29741, notice DELORME Pierre , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 28 mai 2021.

SOURCE : Mémorial Judiciaire, 10 mai 1846.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément