SCHALLER André, Joseph de, écrit parfois DE SCHALLER

Par Pierre Baudrier

Né le 16 mars 1810 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; élève de l’École polytechnique (X 1830) ; opposant à la Monarchie de Juillet ; insurgé des 5 et 6 juin 1832, compromis dans l’expédition de Strasbourg de Louis-Napoléon Bonaparte.

Fils de Nicolas Béat Louis Ursmar de Schaller, alors quartier-maître trésorier du 2e régiment suisse en garnison à Marseille, et de Anne Joséphine Roudier.
Avec une soixantaine de polytechniciens, de Schaller assista le 5 juin 1832 au convoi du général Lamarque malgré la consigne. Il participa à l’insurrection qui se déclencha ensuite. Il fut arrêté en soirée au poste de la mairie du VIe arrondissement en même temps qu’un prêtre déguisé, quelques étudiants et environ deux cents ouvriers, et accusé d’avoir dirigé une bande armée. Jugé en conseil de guerre, il bénéficia d’un acquittement, sans doute sous la pression d’amis influents.
Quelques années plus tard, lieutenant du 3e régiment d’artillerie stationné à Strasbourg, il fut impliqué avec ses camarades Du Penhoat (X 1829), Laity (X 1831), Gros (X 1830) et Petri (X 1830) dans une conspiration fomentée par le prince Louis-Napoléon Bonaparte (30 octobre 1836) mais il évita les poursuites, faute de preuves. Mis en non-activité par retrait d’emploi le 22/11/1836. Marié le 29/07/1839 avec Marie Françoise Caroline Puyou de Pouvourville. Rappelé à l’armée le 30/04/1841 comme lieutenant en premier au 12° RA, colonel le 03/08/1859.
De Schaller mourut Directeur de l’artillerie à Paris et commandeur de la Légion d’honneur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29886, notice SCHALLER André, Joseph de, écrit parfois DE SCHALLER par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 23 janvier 2016.

Par Pierre Baudrier

SOURCES : Arch. Nat., CC/767. — Bibl. Hist. de la ville de Paris, manuscrit 1213. — Base de données des Anciens élèves de l’École Polytechnique. --- G. Pinet,Histoire de l’École polytechnique, Paris, 1887. — Bruno Belhoste, Les polytechniciens et le peuple de Paris 1814, 1830, 1848 In Le Paris des polytechniciens : Des ingénieurs dans la ville 1794-1994. Textes réunis par Bruno Belhoste, Francine Masson et Antoine Picon…, Paris, Délégation à l’Action Artistique de la Ville de Paris, 1994.--- J C. Caron, Générations romantiques. Les étudiants de Paris et le quartier latin (1814-1851), Paris, A. Colin, 1991.--- Les Archives de Trans-en-Provence, n° 53. — Notice du DBMOF par Thomas Bouchet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément