DESTOMBES Irénée

Ouvrier fileur, puis cabaretier à Tourcoing (Nord). Son estaminet appelé « À la Nouvelle Aventure » était le lieu de réunion des socialistes et des membres de la Société fraternelle des fileurs de Tourcoing, en 1848. Il demanda, le 5 décembre 1849, l’autorisation de fonder une société de secours mutuels. Après enquête de la police, le préfet ne la lui accorda pas. L’estaminet d’Irénée Destombes fut fermé lors du coup d’État du 2 décembre 1851. Voir Leloire A.*, Mahieu F.*, Mahy A.*, Piscart R.*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29976, notice DESTOMBES Irénée , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Nord, M 140/12 et 14, M 595/3.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément