DETRÉE Adolphe

Né en 1828 à Charleville (Ardennes). Ouvrier chapelier à Paris, membre de la Société chapelière, il combattit en Juin 1848 à la barricade de la rue des Rosiers. Arrêté, il manqua être fusillé. Transporté, il fut gracié en décembre 1849 sur l’intervention d’un professeur du lycée Charlemagne, membre de la Société de Saint-Vincent-de-Paul.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article29987, notice DETRÉE Adolphe , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 563.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément